Les Anges

ou

Les serviteurs invisibles

 

Introduction :

 

La question de l’existence des anges intéresse et interpelle. Que dit l’histoire des hommes ? Qu’en pense le quidam de la rue ? Que dit la Bible à ce sujet ?

Avant d’interroger les Saintes Ecritures, visitons l’histoire. Sur ce terrain, disons que de nombreuses traditions font état d'entités invisibles sensées venir aider les hommes à combattre les démons. Les anges existent dans de nombreuses religions, et ce depuis des temps immémoriaux. Bien des peuples ont cru à l'existence d'êtres spirituels intermédiaires entre Dieu et l'homme, et bien des religions leur ont adressé un culte.

Face à ce constat,  on pourrait dire que la croyance en ces êtres spirituels fait partie du patrimoine commun d'une grande partie de l'humanité. Pour expliquer certains phénomènes, (dont il ne découvre pas les causes) l'esprit humain est naturellement porté à supposer l'existence d'êtres invisibles agissant de façons mystérieuses. Et, selon la nature de leurs manifestations, ces êtres spirituels sont considérés comme bons ou mauvais. On parle aussi des esprits des anciens, des esprits maléfiques etc.

Pour revenir à notre sujet, on peut croire ou ne pas croire aux anges, mais force est de constater que sur ce point, les théologiens, les auteurs de grimoires (livres de magie et de sorcellerie) ou les dictionnaires des mythologies attestent la réalité de ces êtres invisibles. Dès lors, l’homme a  toujours cherché à illustrer par des gravures, dessins, peintures, la projection de son imaginaire à propos de ces êtres célestes.

 

Développement :

 

Alors que dit la Bible à ce sujet ?

 

D’abord précisons le mot ange. En français, il dérive tout droit du mot latin angélus, lui-même étant une transposition du mot grec aggelos (aγγελος). Dans le grec profane, il a le sens de messager. La version grecque des Septante (3è S. Av. J.C) a traduit le mot hébreux mal’ak en lui donnant le sens plus détaillé de messager de Dieu. Ce sont des êtres célestes, envoyés par Dieu, pour remplir une mission. L’apôtre Paul précise même :

 

« Il a fait de ses anges des esprits, de ses serviteurs un feu flamboyant… Ne sont-ils pas tous des esprits serviteurs, envoyés pour exercer leur ministère en faveur de ceux qui vont hériter le salut ? » Hébreux 1 : 7,14 (version Nouvelle Bible Segond)

 

Ces être spirituels peuvent prendre forme humaine. C’est ainsi que sont considérés comme anges (serviteur envoyé) aussi bien les prophètes (Cf. Aggée 1 :13 ; Esaïe 44 :26) que des prêtres (Cf. Malachie 2 :7).

La particularité de l’ange –serviteur envoyé- est souvent déterminée par une qualification.  Cela peut être les anges de Dieu (Cf. Genèse 28 :12) ou Les Kéroubim ou séraphins (Cf. Genèse 3 :23) ou les fils de Dieu (Cf. Job 1 :6 ; 38 :7 ; psaumes 89 :7) Etc. 

« L’angélologie, ou discours sur les anges, s’enracine dans les représentations des mythologies orientales, selon lesquelles Dieu est entouré d’une cour de « fils de Dieu » ou de séraphins, d’une armée céleste, destinée à rehausser sa gloire et à le situer dans une auteur inaccessible aux humains »  Dict. du nouveau testament de xavier Léon- Dufour, éd. Du seuil 1975, p.115

 

Certains portent même des noms comme Michel ou Michael et Gabriel. (Apocalypse 12 :7 ; Luc 1 : 19, 26 ; Daniel 8 :16)

Les anges étant d’essence spirituelle, il est difficile d’en décrire la nature sans tomber dans des anthropomorphismes qui pervertissent la réalité. Par exemple, pendant des siècles, des conciles ont dissertés sur le sexe des anges… Quid !    

C’est certainement pour palier notre difficulté à percevoir l’invisible, que des anges ont souvent pris forme humaine, en adaptant un comportement accessible aux terriens. Ce fut le cas avec Abraham recevant 3 personnages envoyés par Dieu. Ces anges ayant pris forme humaine conversent et mangent avec lui. (Cf. Genèse 18 :2-14) Il en fut de même avec Lot et sa famille. Les anges conversent et agissent. Ils sont obligés de tirer par la main Lot, sa femme et ses deux filles pour les sauver de la destruction de Sodome (Cf. Genèse 19 : 1, 15-20).

 

Notons que l’intervention des anges semble toujours paisible. Leur message est précis. Une fois édicté, ils disparaissent.

Créés par Dieu, ces êtres sont disciplinés comme une armée en marche. Ne parle-t-on pas alors de l’Eternel des armées, sous entendu, célestes. (Cf. 2 Samuel 5 :10 ; 6 :2 ; 7 :8 ; 1 Rois18 :15 ; 1 chroniques 11 :9 ; 17 :7 ; Psaumes 24 :10.)

Les anges sont la force d’élite de la souveraineté de Dieu. Ils sont au service de sa parole. (Cf. Psaumes 103 :20 version la T.O.B ; Zacharie 1 :9,4 :1 ; 5 :5,10)  Certains d’entre eux semblent rester en sa présence comme entourant son trône (Cf. 2 chroniques 18 :18 ; apocalypse 7 :11). Mais le plus souvent, ils semblent être affectés à des missions de soutien  des humains. (Cf. Daniel 10 :10-21 : Matthieu 4 :6).

 

Une claire distinction est opérée entre les bons et les mauvais anges.

 

 Le livre de l’apocalypse nous apprend qu’il y a eu, avant la création du genre humain, un conflit dans le ciel. Il y eut guerre dans le ciel, entre les anges qui contestaient l’autorité de Dieu, sous l’instigation de Satan (le chef des mauvais anges), et ceux qui voulaient rester fidèles au Créateur de toute vie. (Cf. Jude 9) Ce grand conflit se termina par la restauration de l’autorité de Dieu. Les mauvais anges furent chassés du ciel. (Cf. Apocalypse 12 : 7-12)

 

Pour que ce triomphe de Dieu soit total et qu’il ne souffre aucun doute ou contestation dans l’esprit de tous ces êtres célestes, Dieu a dépêché son fils sur terre pour en finir définitivement avec le mal.  

Ce dernier ayant contaminé la terre, il devenait nécessaire de l’éradiquer définitivement. C’est la raison pour laquelle Dieu envoya son Fils sur notre planète. Lors de cet enjeu, les anges furent les  soutiens du combat du Christ. Ils l’aidèrent à vaincre le mal. (Cf. Luc 22 :43 ; Jean 1 :51 ; Matthieu 26 :53) On observe que dès que le Seigneur eut été baptisé, il alla dans le désert pour croiser le fer avec l’ennemi héréditaire et séculaire. Les tentations au désert n’ayant eu aucun effet sur le Seigneur, le diable s’en alla. Et le texte précise : 

« Et voici, des anges vinrent auprès de Jésus, et le servirent » Matthieu 4 :11

Le diable a eu raison de citer en cette occasion, le Psaume 91 :11

 « Il (Dieu) donnera des ordres à ses anges à ton sujet, afin qu’ils te gardent » Luc 4 :10-11

Comme nous le constatons les anges ont une fonction positive dans le triomphe du bien, ou une action négative en regard du mal. L’enjeu de notre belle planète bleue n’est pas seulement écologique, il est avant tout spirituel. Si nos yeux pouvaient s’ouvrir à la réalité de ce combat au quotidien, nous serions impressionnés par l’ampleur de la mobilisation générale. Tous ces êtres célestes oeuvrent pour la victoire de l’Amour. Quoique l’on puisse penser, l’apôtre Jean nous dit bien que le  trait marquant, et dominant de la personnalité de Dieu, est l’Amour. « Dieu est Amour » 1 Jean 4 :16

 

Ainsi les anges ont un rôle important dans le dispositif de salut collectif et individuel.

 

Voyons d’abord l’aspect collectif :  

 

Lorsque Jésus fut trahi et arrêté, Simon Pierre chercha à défendre Jésus. Il tira son épée de son fourreau et frappa le serviteur du souverain sacrificateur nommé Malchus. Et il lui coupa l’oreille droite. (Cf. Jean18 :10) Alors, Jésus s’adressant à Pierre lui dit : 

« Remets ton épée à sa place ; car tous ceux qui prendront l’épée périront par l’épée » et le Seigneur rajoute:

 « Penses-tu que je ne puisse pas invoquer mon Père, qui me donnerait à l’instant plus de douze légions d’anges ? » Matthieu 26 :52-53 L’adverbe de temps aρτι traduit par « à l’instant » peut aussi être traduit par : Tout de suite. (Idem dans Matthieu 3 :15 dans l’original grec). Jésus a voulu faire comprendre à Pierre, que si le besoin s’en faisait sentir, 12 légions d’anges (en symbolique avec les 12 apôtres) étaient prêtes à intervenir. A cette époque une légion romaine comprenait entre 3000 et 6000 hommes. (Pour comparaison,  Jules César envahit la Gaule, en l’an 50 avant J.C, avec 11 légions.)

Les anges accomplissent une œuvre importante en regard du vaste plan de salut préparé par Dieu, et mis à exécution par son Fils.

Ils ont accompagnés le Seigneur dans sa marche victorieuse. Leur seule arme : l’Amour. Ils seront encore là pour rassembler les élus de toutes les nations et époques.

Quand le Christ glorieux reviendra sur les nuées des cieux avec puissance et une grande gloire que fera t-il ?

« Il enverra ses anges avec la trompette retentissante, et ils rassembleront ses élus des quatre vents, d’une extrémité des cieux à l’autre » Matthieu 24 :31

 

 Dans la parabole de l’ivraie et du bon grain, Jésus indique clairement que les moissonneurs, ce sont les anges. Ils auront pour tâche de séparer les méchants d’avec les justes (Cf. Matthieu 13 :36-43)

Il semble même que les anges soient requis comme témoins lors du jugement final :

« Voici, le Seigneur est venu avec ses saintes myriades, pour exercer un jugement… » Jude 1 :14-15 (une myriade= 10.000)

Jean aussi atteste leur participation dans la proclamation de la victoire du Christ :

« Je regardai et j’entendis la voix de beaucoup d’anges autour du trône… et leur nombre était des myriades de myriades et des milliers de milliers. Ils disaient d’une voix forte : l’Agneau qui a été immolé est digne de recevoir la puissance, la richesse, la sagesse, la force, l’honneur, la gloire, et la louange. » Apocalypse 5 :11-12

L’aspect collectif s’observe encore dans d’autres textes bibliques...

Ainsi quand l’épître aux hébreux parle de la montagne de Sion, et de la cité du Dieu vivant, c'est-à-dire la Nouvelle Jérusalem, la céleste, il précise que des dizaines de milliers d’anges seront présents. La Nouvelle Bible Segond fait remarquer en note que l’on pourrait aussi traduire : 

« de dizaines de milliers d’anges en réunion de fête » Hébreux 12 :22-23

Les  rachetés feront donc la fête avec les anges. Comment la communion avec ces êtres spirituels se fera-t-elle ? Là le silence est d’or. Il est important de s’en tenir aux faits et d’éviter des spéculations trop humaines. Faisons simplement confiance à Dieu notre Père. Tout sera parfait.

 

Abordons maintenant l’aspect plus personnel :

 

Dans la pensée populaire chrétienne on parle d’ange gardien. Cela sous-entend que chaque être humain a, à sa naissance et jusqu’à sa mort, un ou plusieurs anges chargés de tout mettre en œuvre pour leur salut éternel. Est-ce que cette pensée est conforme aux Saintes Ecritures ? Jugez vous-mêmes…

Le Seigneur Jésus n’a-t-il pas dit :

« gardez-vous de mépriser un seul de ces petits ; car je vous dis que leurs anges dans les cieux voient continuellement la face de mon Père qui est dans les cieux ». Matthieu 18 :10 (aγγελοι aυτων= les anges d’eux) il est bien question d’anges ayant la responsabilité de veiller sur chaque petit. Jésus avait déjà fait la remarque : « quiconque reçoit en mon nom un petit enfant comme celui-ci, me reçoit moi-même » Matthieu 18 :5

 

Le témoignage de Jacob, devenu Israël, est aussi intéressant sur ce point. Face à Joseph et ses frères, il déclare : « Que l’ange qui m’a délivré de tout mal, bénisse ces enfants ! » Genèse 48 :16

 

Le prophète Daniel a bien expérimenté cette réalité. Il  s’écrie dans un témoignage vibrant devant le puissant monarque perse Darius : « Mon Dieu a envoyé son ange et fermé la gueule des lions, qui ne m’ont fait aucun mal… » Daniel 6 :22

 

Moïse aussi bénéficia de l’aide d’un ange : « C’est lui (Moïse) que Dieu envoya comme chef et comme libérateur avec l’aide de l’ange qui lui était apparu dans le buisson » Actes 7 :35

 

L’apôtre Pierre lui aussi bénéficia de l’aide d’un ange, alors qu’il était en prison. C’est l’ange qui le réveille, lui dit de se lever, de mettre sa ceinture et ses sandales, de s’envelopper d’un manteau et de le suivre dehors. (Cf. Actes 12 :7-10) Notons qu’une fois la mission accomplie, l’ange disparaît. La suite du récit est très significative sur la notion d’ange gardien !

Pierre est libre. Il veut rejoindre ses frères et sœurs dans la foi. Il les retrouve et frappe à la porte. Mais les disciples ne peuvent pas croire le témoignage de Rhode, la servante de Marie, mère de Jean. Elle affirme pourtant que c’est bien la voix de Pierre qui est à la porte, mais les disciples la qualifient de folle.  « Tu es folle…, c’est son ange » Actes 12 :11-16

Jean donne aussi ce témoignage sur le Christ : « Moi Jésus, j’ai envoyé mon ange pour vous attester ces choses dans les Eglises » Apocalypse 22 :16

On aurait aussi pu parler de Marie, la mère de Jésus, lorsque l'ange Gabriel lui apparut et de quelques autres passages, etc.

Ainsi comme nous le vérifions par l’Ecriture, la notion d’ange gardien est une réalité. Il serait bon que nous en prenions davantage conscience. A cet endroit, nous pourrions citer de nombreuses expériences personnelles attestant la véracité de l’existence des anges gardiens. Parmi tant d’autres, voici le témoignage d’une jeune fille :

Une adolescente de 17 ans était allée rendre visite à des amies dans la soirée.  Le temps passa plus vite que prévu. S’apercevant de l’heure tardive, elle décida de rentrer rapidement chez elle. Elle n'avait pas peur parce que c'était une petite ville, et elle habitait à quelques rues de là. Comme elle marchait le long de la rue,  Diane demanda à Dieu de la garder de tout danger. Lorsqu'elle atteint une allée qui était un raccourci vers sa maison, elle décida de l'emprunter. Cependant, à mi-chemin,  elle remarqua un homme debout au bout de cette allée, comme s'il l'attendait. Elle commença à s’inquiéter et commença à prier, demandant à Dieu sa protection.
Instantanément un sentiment réconfortant de calme et de sécurité l'enveloppa. Elle sentit comme une présence à ses cotés. Malgré son appréhension,   elle dépassa l'homme et arriva à la maison en toute sécurité. Le jour suivant, elle lut dans le journal qu'une jeune fille avait été violée dans la même allée, juste vingt minutes après qu'elle soit passée.
Se sentant dépassée par cette tragédie et par le fait que ça aurait pu être elle, elle se mit à pleurer. Remerciant le Seigneur de l'avoir gardée, mais aussi pour aider cette jeune fille, elle décida de se rendre à la police. Elle sentait qu'elle pouvait reconnaître l'homme. Alors, elle  expliqua aux policiers son histoire. On lui demanda si elle était prête à voir une série de photos pour  identifier ce malfaiteur.  Elle accepta et réussit à l’identifier. Et l’homme fut arrêté. La confrontation avec le présumé violeur eut lieu devant les policiers.  Quand l'homme entendit qu'il avait été identifié, il tomba immédiatement en sanglot et avoua son méfait. L'officier remercia Diane pour son courage et lui  demanda si elle avait quelque chose à dire.  Oui dit-elle ! Je voudrais  poser une question à  cet homme. Diane était curieuse de savoir pourquoi il ne l'avait pas attaquée.
Lorsque le policier répercuta la question, notre homme répondit: «Parce qu'elle n'était pas seule. Elle avait deux grands colosses qui marchaient de chaque côté d'elle ».
Conclusion :
Les perceptions intuitives et ancestrales des humains confirment la véracité des propos bibliques. Les anges, créatures de Dieu, exercent bien un ministère. Il est ordonné par Dieu lui-même.
Ces êtres spirituels sont bien le corps d’élite des actions divines en faveur des humains.
De là à penser que chacun et chacune d’entre nous a un ou des anges gardiens, il n’y a qu’un tout petit pas. La Bible le confirme. L’expérience personnelle aussi. Il est donc important de bien comprendre le sens bénéfique de leur action dans nos parcours de vie. Et cela d’autant plus que nous sommes appelés comme élus à leur ressembler. Pour information, rappelons  ce que Jésus a déclaré aux sadducéens concernant les élus de Dieu : 
« à la résurrection, on ne prend ni femme, ni mari, mais on est comme les anges dans le ciel » Matthieu 22 :30.
Effectivement il semble que tout ce qui nous rattachait à cette humanité soit éradiqué. Mais d’autres joies plus fortes, plus grandes, plus spectaculaires et plus édifiantes nous attendent. Nous nous joindrons aux myriades qui forment le chœur des anges. Pour ceux qui aiment la belle musique, ce sera de l’élixir ! Et ce n’est pas tout …
                                                                                                                        Jacques Eychenne

Actualité

 Liste des 4 dernières réflexions spirituelles dans Paroles en chemin et dans l'un des 4 titres.

 

- Les femmes et les hommes de foi

- Les thèmes fondamentaux du Christianisme

- La spiritualité

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Jacques Eychenne