La question de l'unité de l'Europe

  

face à la prophétie biblique

 

                             Daniel 2:1-45

 

 

 

Introduction :

 

 La Bible affirme que Dieu est le créateur de l’univers. Ce pourrait-il dès lors que l’histoire de notre belle planète bleue lui échappe ? Ce pourrait-il qu’il laisse les évènements sedérouler sans intervenir ? Ou au contraire, maîtrise-t-il les situations et la direction générale de l’histoire ? Dans ce cas, quelle serait la part d’initiative humaine dans le déroulement du film historique de notre monde ?

L’apôtre Paul répond en grande partie à ces questions. S’adressant aux philosophes, épicuriens, stoïciens et juifs, à l’aréopage d’Athènes, il déclare :

 

 

 « Le Dieu qui a fait le monde et tout ce qui s’y trouve, lui qui est le Seigneur du ciel et de la terre, n’habite pas dans des sanctuaires fabriqués par des mains humaines, comme si il avait besoin de quoi que ce soit : c’est lui qui donne la vie, le souffle et toutes choses. D’un seul être il a fait toutes les nations des humains, pour que ceux-ci habitent sur toute la surface de la terre, dans les temps fixés et les limites qu’il a institués, afin qu’ils cherchent Dieu, si tant est qu’on puisse le trouver en tâtonnant. Pourtant il n’est pas loin de chacun de nous, car c’est en lui que nous vivons, que nous nous mouvons et que nous sommes. » Actes 17 :24-27 (version Nouvelle Bible Segond, 2002)

 

Observons que bien avant ce discours de Paul, Dieu avait déjà brossé un tableau général de l’histoire des hommes. S’adressant dans un rêve au tout puissant monarque Nébucadnetsar ou Nabuchodonosor, Dieu déroula le film de la succession des puissances dominantes de ce monde avec une finalité digne des grands péplums. Cette récapitulation historique part du 6ème siècle avant J.C et arrive jusqu’à notre temps pour nous parler de notre actualité : Les tentatives de la construction de l’Europe.

 

Développement :

 

Lisons le livre du prophète Daniel : Daniel 2. Le prophète est déporté à Babylone et vit dans la capitale. Il a été associé aux sages de son royaume.

Le texte nous apprend en synthèse que les magiciens, astrologues ou Chaldéens, ont été incapables d’expliciter le rêve au roi, et donc d’en donner l’explication. Le roi furieux décida de faire périr tous les sages de son royaume.

C’est là qu’intervint le prophète Daniel, car Dieu lui révéla le songe du roi et lui en donna l’explication.

 

Notons que dans sa prière de reconnaissance, Daniel mentionna plusieurs points importants.

1)    La sagesse et la force appartiennent à Dieu (Cf. Daniel 2 :20)

2)   Dieu a la maîtrise du déroulement de l’histoire. (Cf. Daniel 2 :21)

3)    Dieu seul connaît le futur et le révèle quand il le juge opportun à ses serviteurs. (Cf. Daniel 2 :22 ; Amos3 :7 ; Esaïe 5 :9 ; 2 Samuel 7 :21etc.)

Le prophète Daniel résume humblement la situation en plaçant Dieu au premier plan : « Le mystère que le roi demande, ce ne sont pas les sages, les envoûteurs, les mages et les devins qui sont capables de le dire au roi ; mais il y a dans le ciel un Dieu qui révèle les mystères, et qui a fait connaître au roi Nabuchodonosor ce qui arrivera dans la suite des temps. Voici ton rêve, les visions que tu as eues sur ton lit »Daniel 2 : 27-29.

 

Daniel a déplié devant le roi le fascicule  de la succession des grands empires dits universels par les historiens.

 1) Tête d'or= Empire Babylonien

 2) Bras et buste d'argent= empire  Médo-Persan

 3) Bassin d'airain= Empire grec

 4)  jambes de fer= Empire romain d'orient et d'occident.

 5) Pieds en partie de fer et d'argile= Démentellement de l'empire romain par les invasions barbares donnant naissance aux pays d'europe (ex: les francs)

 6) Petite pierre qui fait écrouler la statue= avénement du Christ et instauration du royaume des cieux éternel.

La sucession de ces empires dits universels est attestée par les historiens.Le rêve de réunifier l' Europe ou de la conquérir a été caresser par Charlemagne, Charles Quint, Louis 14, Napoléon, Hithler... Tous ont échoué.

On notera la décroissance dans la valeur des métaux. Symboliquement cela suggère une détérioration progressive mais irréversible des valeurs morales et politiques. Et même si il y a accroissement de la puissance avec le quatrième empire (empire romain), il y a affaiblissement par division (2 jambes// empire d’Orient et empire d’Occident)

La détérioration est encore plus significative dans l’alliage impossible entre le fer et l’argile. Devant le constat d’échec d’une division profonde entre les hommes et les états, la solution ne pouvait qu’être extérieure. Le texte biblique est saisissant de précisions:

Tu as vu le fer mêlé avec l'argile,parce qu'ils se mêleront par des alliances humaines; mais ils ne seront point unis l'un à l'autre, de même que le fer ne s'allie point avec l'argile" Daniel 2: 43

la prophétie s'accomplit aujourd'hui sous nos yeux, malgrè toutes les tentatives des bonnes volontés humaines. Les responsables politiques sont incapables de réaliser cette union. Mais ce qui est passionnant est la suite. Loin de sombrer dans le désespoir, on découvre que pendant cette période Dieu va intervenir et mettre fin à cette situation. La division en 2 pieds puis dix ortails symbolisent la dégradation des relations humaines qui mènent à une impasse.   

C’est pour cette raison que cette petite pierre se détache d’une montagne, sans le secours d’aucune main, c à d, sans intervention humaine et vient frapper la statue qui s’effondre.   

Notons encore que la montagne peut symboliser aussi un royaume (Cf. Esaïe 2 :2-5). En répondant au souhait du monarque, Daniel prend lui aussi connaissance du grand plan de Dieu. Ce dernier aboutit à l’établissement d’un royaume éternel. Pour Daniel qui est expatrié, cela a dû être un réconfort certain.

La Bible est très précise quant à la succession et à l’identification de ces empires universels. Une correspondance  avec d’autres chapitres du même livre (le chapitre 8 en particulier)  permet d’en faire la démonstration.

Notons le déplacement du centre de gravité des royaumes. Ils partent de l’est vers l’Ouest. L’empire romain d’occident s’est propagé dans tout le bassin méditerranéen.

Les hordes barbares ont fait éclater l’empire romain. Ils ont donné naissance à nos nations actuelles.

 

Toutes les tentatives de réunification de l’Europe ont été et seront vouées à l’échec. Seules des alliances humaines verront le jour comme la création, entre autres, de l’Euro. Mais il n’y aura jamais une seule tête dirigeante pour l’ensemble de ces états.

L’histoire démontrera que Dieu avait raison.

 

 Sa parole est vraie : « La parole  de notre Dieu subsiste éternellement » Esaïe 40 :8

« Le songe est véritable, et son explication est certaine » Daniel 2 :4

Jésus a déclaré à Pilate : « Mon royaume n’est pas de ce monde..., il n’est point d’ici bas » Jean 18 :36

« Abraham, votre père, a tressailli de joie de ce qu’il verrait mon jour : il l’a vu, et il s’est réjoui. » Jean 8 : 56

 

Conclusion :

 

 

Le Prophète Daniel est en captivité à Babylone. Tout  comme toute l’élite morale et intellectuelle d’Israël, il est sans terre et sans royaume, loin de sa patrie. Dieu promet un royaume éternel. Tous ceux qui espèrent et croient à ce royaume des cieux l’habiteront. Cette prophétie est donc interpellante pour chacun de nous. (Cf.Matthieu 6 :33 ; 25 :34 ; 1 Thessaloniciens 2 :12)

 La vraie solution aux problèmes des hommes de notre temps réside dans l’intervention de Dieu dans l’histoire. C’est lui qui la ponctuera par l’établissement d’un royaume où il n’y aura plus ni cri, ni larme, ni souffrance, ni mort. Un royaume où la justice et l’amour régneront à tout jamais. (Cf. Apocalypse 21 : 1-7 ; 2 Pierre 3 :13)

Croire à la solution divine n’évacue pas notre responsabilité de citoyen. Nous vivons dans ce monde certes, mais nous sommes avant tout citoyen du ciel, voyageur et pèlerin sur cette terre (Cf. Philippiens 3 :20-21 ; Jean 15 :18-19 ; 17 :1-16 ; hébreux 11 :13)

 

                                            Jacques Eychenne

Actualité

 Liste des 4 dernières réflexions spirituelles dans Paroles en chemin et dans l'un des 4 titres.

 

- Réflexions

- Les thêmes fondamentaux du christianisme

- La spiritualité

- Les femmes et les hommes de foi

 

 

 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Jacques Eychenne